• Les Alfredines

Découverte du design d'intérieur avec Marion Coëtte


La semaine dernière on vous présentait Laura Levadoux, designer coloriste à L'AtelierLL. Pour cette deuxième semaine de l'Avent, on continue la promenade du design avec Marion Coëtte, architecte et designer d'intérieur. Elle aussi s'est prêtée au jeu de l'interview et a répondu à nos questions pour présenter son agence.


Bonjour Marion ! Est-ce que tu peux nous parler de toi, d’où tu viens et de ton métier ?

Hello Les Alfredines ! Moi c’est Marion, tarnaise d’origine et bordelaise aujourd’hui pour l'effervescence citadine. J’ai toujours été passionnée par les métiers d’arts et par le design et c’est au travers de ce leitmotive que j’ai construit mon parcours professionnel.


J’ai débuté par un cursus dans les métiers d’Arts en tapissière d’ameublement où j’ai mêlé rénovation et création de mobilier dans une belle école parisienne. J'ai ensuite continué mon parcours dans l’architecture d’intérieur. J'ai découvert une réelle affection pour les espaces et j'ai appris à amener une ambiance, un confort sur mesure.


♦ Comment es-tu devenue jeune créatrice indépendante aujourd’hui ?

J'avais une envie d’indépendance et de garder une grande part de liberté dans mon travail. Je me sens libre de travailler et de créer comme je le souhaite que ce soit en sous-traitance ou avec des particuliers.


Je continue d’apprendre tous les jours par les différentes rencontres, les balades que je me permets de faire en plein après-midi. Tout m’inspire et me donne des idées.


♦ Peux-tu nous présenter ton projet favori jusqu’à présent ?

L’agence a pu travailler sur un projet de création mêlant signalétique et aménagement visuel. Ce projet a été réalisé pour l'École ISEG École de marketing, digital et communication de Bordeaux. Il s’agissait de repenser le hall et la couleur d’accueil afin de donner une image dynamique et chaleureuse pour recevoir les nouveaux étudiants et les entreprises partenaires.


Le grand couloir de distribution a été traité par un jeu de suspension avec comme priorité de donner de la luminosité et d’amener du rythme. Un lettrage imposant vient se fondre dans les murs et se découvre à chaque passage. Les mots font résonance aux valeurs de l'école ISEG. Les tasseaux, eux, viennent ponctuer et dynamiser le couloir. Ce changement donne un réel impact extérieur et se fond dans l’espace verdoyant qu’offrent le bâtiment et ses espaces verts.

♦ Comment-se passe concrètement une collaboration avec l’agence Marion Coëtte ?

Comme tout début, par une rencontre. Pour tout vous dire, le projet sur lequel je travaille en ce moment a été une rencontre à un arrêt de bus. Après, c'est aussi une question de feeling, il faut que mon travail plaise, que le premier contact soit fluide et agréable. Les clients viennent chercher l’originalité, des astuces, des conseils mais aussi une personne qui saura les entendre et les comprendre. Une collaboration commence dès que nous amenons au client notre professionnalisme tout en respectant ses envies et ses goûts.


♦ Comment travailles-tu sur tes projets, quels sont tes points de départ ou tes inspirations ?

En trois mots : s'imprégner, veiller et imaginer !

Je m’inspire de beaucoup de références sur des sites comme Pinterest mais aussi des magazines de décoration (comme IDEAT, AD,…), des boutiques virtuelles et réelles. Je passe aussi beaucoup par Instagram qui est un très bon réseau pour ce domaine. Tout cela me permet de créer mes propres planches d’inspirations avec des objets, des couleurs et des matières. Vous en trouverez quelques unes sur mon site et mon Instagram.


♦ Un rapide portrait chinois de ton agence : si tu étais…

- Une gourmandise : des Skittles

- Une couleur : le Jaune

- Un meuble : un siège (étonnant !)

- Une forme géométrique : le rond


♦ Qu’est-ce-qui fait TA différence, TA particularité ?

Huu ! Ma double vision d’un projet avec d’un côté mon regard sur l’artisanat et d’un autre le design et la création.


♦ Une question difficile : quel message souhaiterais-tu laisser à la “toi-de-dans-dix-ans” ?

À moi-de-dans-dix-ans : j’espère que tu as réussi à faire ta collection de mobilier (celle que tu rêves de faire depuis 14 ans), que tu es toujours aussi passionnée et curieuse des choses qui t’entourent. Et qui sait, tu es peut-être en train de faire une formation de fleuriste ou en train de créer ton concept store pour réaliser des rêves lointains !


♦ En tant qu’architecte d’intérieur, quelle tendance conseilles-tu pour 2019 ?

Le retour de techniques anciennes dans les intérieurs. Le cannage a déjà fait son retour cette année, les tissus tendus vont revenir pour leur aspect chaleureux et acoustique. Les intérieurs actuels sont pensés pour être confortables et la tendance 2019 va se porter vers des couleurs et matières chaleureuses et douces. À suivre…


Les Alfredines adorent :

Son univers élégant, moderne et chaleureux. On retrouve dans son discours toutes nos valeurs d'écoute, de compréhension et d'expertise qui sont inséparables d'un bon design (d'intérieur ou graphique !)


10 décembre 2019

Un an plus tard… Marion raconte 2019 :


♦ Quoi de nouveau dans l'agence d'architecture d'intérieur et de décoration de Marion Coette cette année ?

Que du positif ! J'ai eu de nombreux projets, de petits à très ambitieux, notamment au cours de ces 6 derniers mois. Une réelle confiance s’installe entre les clients et moi-même et cela reste une source de motivation pour s'épanouir dans son métier.


♦ Quels sont les projets qui t'ont touchée cette année ?

Je dirais que ce sont les clients qui m’ont particulièrement touchée cette année. C'est grâce à eux que j'ai pu réaliser de beaux projets.

Tout d'abord, j'ai envie de vous parler du projet Maubec. Il s'agit d'une rénovation totale d’un appartement de 35 m² où les clients m’ont donné carte blanche. Tout en maîtrisant le budget, nous avons pu apporter une touche décorative pour le futur locataire et avoir une cohérence entre les différents espaces.

Ensuite, le projet Jabrun. Nous avons rénové et ouvert une cuisine sur un salon haussmannien. Les choix audacieux de la cliente ont permis d’avoir une réelle plus-value sur l’espace et l’usage de vie au quotidien. Je vous invite à jeter un coup d’œil !



♦ As-tu gardé la même philosophie de travail qu'à tes débuts ?

Oui bien sûr, même si l’entrepreneuriat nous amène à avoir un rythme de vie chargé. Faire notre passion dans les règles de l’art, promouvoir et gérer notre entreprise : cela demande beaucoup d’investissements et de remise en question mais finalement c’est ça que j'aime, je ne m’ennuie pas ! Sinon j’alterne encore entre la sous-traitance et mes clients. La sous-traitance me permet de garder un réseau, et aussi de traiter les projets différemment. Elle est souvent traitée en « one-shot » alors qu’un projet avec un client s'étale sur plusieurs mois. Cette différence de rythme permet de rester sur le qui-vive.


♦ Tu nous conseillais le retour des techniques anciennes en 2019 : cette prédiction s'est-elle réalisée ?

Je pense oui, et elle est toujours actuelle. Il faut encore quelques années pour voir l’évolution de cette prédiction…


♦ Que conseilles-tu pour 2020 ?

De l’authentique : se faire plaisir sur les couleurs, sur les objets, les suspensions, les meubles, les objets d’arts, les plantes… sortir des tendances et surtout se faire plaisir et n’avoir aucune crainte de s'en lasser : un mur se repeint et un meuble se revend ;)


♦ Quels sont tes rêves pour 2020 ?

J'aimerais prendre du temps pour des partenariats. Un partenariat est d'ailleurs en cours pour un nouveau projet de design d'objet (vous en saurez plus l’année prochaine peut-être) ! Je souhaite aussi continuer à exercer mon activité avec autant de passion, faire de belles rencontres (clients, fournisseurs, artisans), et peut-être avoir un espace de travail en dehors de mon lieu de vie quotidien, si l’occasion et le lieu se présentent.



Découvrez-en plus sur Marion grâce à : Son site - Son Instagram


#CalendrierdelAvent #Créatrice #Art #Objet #Design #Matière #Couleur

  • Facebook
  • Linkedin
  • Instagram