Niveau 1 - Mais qu'est-ce que la typographie ?

04/07/2018

Aujourd’hui, on s’éloigne des portraits de professionnels du goût pour vous parler graphisme, et plus particulièrement : typographie. Nous nous lançons dans une série de trois articles afin de vous révéler les premiers fondamentaux de la typographie. Tout le monde entend un jour, de plus ou moins près, ce joli mot. On l’appelle aussi parfois “font” ou “police”. Elle est présente partout autour de nous : affiche, enseigne, signalétique… elle nous renseigne, nous influence et nous oriente.

Une typographie représente l’art de mettre en forme des mots, une phrase, un texte. Il s’agit de la conception graphique des lettres, chiffres, accents et autres caractères spéciaux, ainsi que de leur composition. On peut choisir différentes mises en forme telles que la taille, la graisse, l’italique ou la couleur. Chaque typographie possède son petit nom : par exemple la Times New Roman, bien connue de tous, ou encore la Comic Sans MS que nous apprécions tout particulièrement… #humourdegraphiste.

 

Chaque typographie est imaginée et conçue par un.e typographe. Ce.tte professionnel.le dessine l’ensemble des caractères. Il ou elle crée les lettres bien sûr, mais aussi les accents, la ponctuation, et tous les autres symboles bizarres (aussi connus sous le nom de glyphe). C’est lui/elle qui définit le nombre de déclinaisons au sein d’une même typographie : extra light, light, regular, bold, condensed,… Chaque version est dessinée pour obtenir un ensemble harmonieux et homogène.

 

*Soulever de la font*

En plus du choix de la typographie, il faut donc également choisir sa graisse selon l’image que vous souhaitez transmettre à ceux qui vous vont lire. Toutes ces nuances ont une importance d’autant plus fondamentale lorsqu’il s’agit de créer un logo. Elles permettent la transmission des valeurs de l’entreprise au premier coup d’œil. Prenons quelques exemples concrets pour bien comprendre.

Depuis 1954, le logo dIkea n’a que très peu changé d’un point de vue typographique. Il utilise une typographie Extra Bold (très grasse), massive et impactante afin de rappeler la solidité des meubles, la fiabilité de la marque et la durabilité des produits.

 

 

À contrario, L’Oréal utilise une typographie qui peut être qualifiée de Regular. Beaucoup plus fine que celle d’Ikea, elle retranscrit l’univers du cosmétique, de la beauté et de l’élégance.

 

*Mais si je prends une police sans shérif, c’est l’anarchie*

Aujourd’hui, celui ou celle qui a besoin d’une typographie va trouver son bonheur dans des “fonderies”. On peut les comparer à des magasins en ligne de typographies. Celles-ci sont triées par famille. Il en existe un certain nombre qui peuvent être organisées différemment selon différentes classifications. Pour aller au plus simple, nous vous parlerons ici des Serifs (non, pas comme dans les Westerns), des Sans Serifs, des Handwritting et des Fantaisistes (ne prenez pas peur, tout va bien se passer).

 

- Les Serifs. Nous évoquions la Times New Roman un peu plus haut : il s’agit justement d’une typographie serif. Elle possède des empattements, vous savez, les petites extensions qui prolongent les extrémités des traits droits et obliques des lettres. Il existe différents types d’empattements significatifs selon les familles de typographie : certains sont rectangulaires, d’autres droits et filiformes etc. Les typographies de cette famille sont également fréquemment utilisées pour les longs écrits comme dans les livres, car leurs empattements facilitent la lecture.

Les marques haut de gamme, telles que Dior ou Gucci, utilisent fréquemment des typographies à empattements. Elles diffusent une image élégante et raffinée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour le projet de packaging Sombre Chocolat, nous avons opté pour une typographie serif, qui, associée aux couleurs noir et doré, évoque le luxe et le raffinement.

 

 

 

- Les Sans Serifs (aussi appelées linéales ou “polices bâton” dans le langage familier) ne possèdent pas d’empattements. On remarque qu’en 2015, Google est passé d’une typo Serif à une typo Sans Serif dans l’objectif de se moderniser. Résultat, le number one des moteurs de recherche possède désormais une image plus jeune et décontractée. Osons le dicton : Pas d’empattements, pas de chichi.

 

C’est avec cette même idée de modernité et d'efficacité que pour notre client Celsious, nous avons opté pour une linéale fraîche et contemporaine.

 

 

 

- Les Handwritting (“écrite à la main” en français) rappellent l’écriture manuscrite. Leur aspect “fait-main” donne une sensation de proximité et apporte du dynamisme au texte. Ainsi, Chupa Chups et Coca Cola ont choisi une typographie de cette famille, afin de donner une image énergique et fun.

 

 

 

 

Pour le dessin du logo de la boulangerie Judith Bakery nous avons utilisé une Handwritting pour évoquer directement le travail manuel de la boulangère et apposer son nom comme une véritable signature sur ses délicieux petits pains

 

 

 

- Les Fantaisistes regroupent au final toutes les autres typographies. Elles sont souvent utilisées comme typographie de titrage et sont très diverses. Certaines marques les utilisent pour donner une image ludique et déjantée, comme la célèbre marque de jouets Lego.

 

 

Cet article est une première approche de la typographie (un cours complet pourrait durer des semaines) mais révèle déjà la complexité de cette discipline. Selon votre projet, le choix de la typographie se révèle une étape importante qui n’est pas à négliger. Il ne s’agit pas d’une décision anodine, n’hésitez pas à demander conseil et accompagnement à un.e professionnel.le.

 

Share on Facebook
Please reload

Posts à la une
1/4
Please reload

Posts Récents
Please reload

Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook-Alfredines
  • Instagram-Alfredines
  • Facebook
  • Behance
  • Instagram
  • Linkedin