L’Anticafé contre le blues de la rentrée

06/09/2018

Cet été, on a eu la chance de rencontrer Rodolphe, le patron de l’unique Anticafé de Lyon (pour l’instant…). Autour de la nouvelle boisson créée par le barista du jour (un délice de pamplemousse pétillant), on a discuté pour mieux connaître ce lieu hors norme.

Pouvez-vous nous présenter le concept de l’Anticafé ?

Sans surprise, l’Anticafé c’est… l’inverse du café traditionnel. On paye le temps qu’on y passe et pas ce que l’on consomme. Le tarif est de 5€ de l’heure, il n’y a pas d’abonnement : on est libres ! Ce prix inclut un accès illimité aux boissons froides et au comptoir gourmand (avec tartinades faites maison, légumes à croquer,...) ainsi que des boissons chaudes d’exception préparées par les baristas. On prête une grande attention à la qualité de tout ce que nous proposons à la dégustation en sélectionnant avec soin tous nos fournisseurs. Parfois, les gens nous qualifient d’espace de coworking, mais l’Anticafé c’est plus que ça ! On n'y va pas seulement pour travailler, on vient aussi profiter des jeux de société, discuter,... certains viennent même faire la sieste !

 

Qu’est ce qui est, selon vous, le truc le plus chouette à l’Anticafé ?

Le cadre du lieu : on a collaboré avec des architectes d’intérieur pour créer un lieu unique où on se sent comme à la maison. On a choisi une décoration nordique pour proposer un accueil chaleureux tout en respectant le client et son intimité. Les gens adorent ce qu’on appelle « La Cabane », ce petit espace tranquille pour une douzaine de personnes au fond de la pièce.

 

En quoi consiste votre métier ?

 Mon métier est très diversifié. Tout d’abord je fais le service et le barista : nous sommes ouverts 14 heures par jour du lundi au dimanche. Ensuite une grosse partie de mon temps est prise par l’administratif ! Je m’occupe également de la privatisation et de l’organisation d’évènements. Certaines entreprises privatisent l’Anticafé pour des soirées cinéma, des conférences, des réunions. On a même accueilli un magasin éphémère sur l’aloe vera. 

 

Depuis combien de temps l’exercez-vous ? Comment devient-on le patron d'un Anticafé ?

Je suis lyonnais depuis toujours. Je suis commerçant à Lyon depuis 35 ans : j’ai tenu des fromageries, des caves à vin et même la plus grosse boulangerie de Lyon ! Je suis un entrepreneur dans l’âme : j’aime vivre de nouvelles aventures. J’ai une grande admiration pour les personnes qui ont un métier dans la main comme les boulangers, les graphistes, ou tous les métiers créatifs. Gérer les entreprises c’est ce que je sais faire. Mon truc c’est les RH, le commerce, l'administratif, mais ce que j’aime le plus, c’est le relationnel avec les clients. En 2016, j’ai tout vendu car je me suis rendu compte que ce que je voulais c’était apporter du bien-être aux gens. J’ai rencontré le patron de l’Anticafé à Beaubourg (75003 Paris) et je suis ressorti tellement enthousiaste qu’en janvier 2017 j’ai ouvert le mien. L’Anticafé c’est une philosophie de vie.

 

Quels sont les défis que vous aimez relever au quotidien ?

Je pense sans arrêt à la satisfaction de mes convives. Je me demande toujours comment améliorer l’Anticafé pour rendre les gens encore plus heureux. L’Anticafé est une franchise mais chaque lieu est unique et toutes les nouvelles idées sont bonnes à prendre !

 

Les Alfredines adorent :

La bienveillance qui règne dans le lieu et l'énergie créative qui s’en dégage ! En bonnes fans de jeux de société que nous sommes, impossible de résister à la petite sélection faite par Rodolphe.

Un jeu concours ?

Avec Rodolphe, nous sommes ravis de vous présenter le premier jeu concours des Alfredines qui vous permettra peut-être de gagner 2 Pass pour découvrir l'Anticafé avec la personne de votre choix ! Retrouvez-le sur notre page Facebook : Les Alfredines

 

 

 

 

 


 

Share on Facebook
Please reload

Posts à la une
1/4
Please reload

Posts Récents
Please reload

Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook-Alfredines
  • Instagram-Alfredines
  • Facebook
  • Behance
  • Instagram
  • Linkedin