Un restaurant freegan sous le périphérique

15/10/2018

Aujourd’hui, on vous parle d’un restaurant freegan, végétarien et bio qui squatte un entrepôt sous le périphérique parisien.

 

Oui, vous avez bien lu.

On reprend depuis le début.

 

Nous avons rencontré Adrien, membre de l’équipe permanente du Freegan Pony, qui nous a présenté ce projet singulier.

Pour commencer : Freegan c’est quoi ?

D’après notre ami Wikipédia :

Le freeganisme est un mode de vie alternatif qui consiste à consommer principalement ce qui est gratuit en récupérant des denrées destinées à être jetées. L’objectif est de dénoncer le gaspillage alimentaire, la pollution générée par les déchets et le surplus de consommation.

 

“Un restaurant freegan, c’est la meilleure façon de sensibiliser au gaspillage alimentaire. Tu manges un super plat et tu comprends que tout ce que tu as mangé aurait dû finir à la poubelle.”

 

Ok, c’est un peu plus clair. Mais euh… le périphérique parisien ?

En 2015, Aladdin Charni, décide de squatter un local rempli de matériel de voirie appartenant à la Ville de Paris (Porte de la Villette, 19e arrondissement) pour y installer une cantine bio, végétarienne et freegan. L’idée paraît folle, mais le pari est tenu. Encore mieux, il souhaite non seulement faire de cet endroit atypique une cantine, mais aussi un espace culturel et social. Un accueil d’urgence est mis en place et des dizaines de sièges sont réservés aux migrants avec la possibilité de dormir sur place.

 

“Nous voulions permettre aux plus défavorisés de se nourrir sainement chez Freegan Pony. Au départ les plats étaient fixés à 2€ : pour 6€, on avait un repas complet avec entrée, plat et dessert. Au bout d’un mois, on a décidé de passer au prix libre. Ceux qui n’ont vraiment pas les moyens ne sont pas obligés de payer, ceux qui veulent soutenir notre projet peuvent donner plus.”

 

Un restaurant par qui et pour qui ?

Dès le départ, les réactions sont très positives et près de 100 couverts sont servis chaque soir dans une très grande mixité. La création des repas est assurée chaque soir par un.e chef différent.e et par l’équipe de bénévoles. Tout est cuisiné à partir des invendus bio du marché de Rungis. Les menus sont inventés le matin pour le soir même afin de garantir la fraîcheur des plats.

 

Salade de brocoli façon thaï avec chips de patate douce

Pâtes à la crème d'aubergines

Fondue de poireau et poivron

Parmesan de chou-fleur

Tarte à la compote de pomme et aux bananes façon crumble,...

... le menu met l'eau à la bouche !

Les boissons sont également locales avec de la bière en direct de la brasserie Gallia (Pantin).

 

“Il a fallu convaincre les grossistes du marché que nous avions un vrai projet. Quand ils ont découvert le restaurant, ils ont compris ce que nous souhaitions faire et tout est allé très vite. Le matin on récupère un camion complet de fruits et légumes, soit près d’une tonne de nourriture. Si on avait deux camions, on aurait 2 tonnes.”

 

Un squat vraiment ?

En 2015 oui : les lieux appartenant à la municipalité sont occupés illégalement. Mais en 2016, une procédure d’expulsion est lancée et la ville de Paris entre en procès contre Freegan Pony pour occupation illégale. Mais, grâce à un large soutien des médias et de la population, une convention d’occupation (un bail de 24 mois) est signée contre la promesse de très coûteux travaux de remise aux normes du local. Le projet est proposé au budget participatif de la ville de Paris et finit troisième sur 634 dans la catégorie des projets écologiques. Grâce à cela et à une grande levée de fonds invitant les citoyens à faire un prêt d’argent (les dons de plus de 100€ seront remboursés), la machine se relance.

 

Aujourd’hui le restaurant est fermé pour travaux et on attend sa réouverture imminente avec impatience ! Pour patienter l'équipe organise des ateliers pédagogiques avec les enfants et redistribue les fruits et légumes auprès d'associations partenaires (Secours Populaire, Restos du coeur, Cuisine des migrants,...).

 

Les Alfredines adorent :

Un projet aux valeurs fortes qui relèvent tous les défis pour les défendre. On a adoré cette rencontre parisienne !

 

Le premier crowdfunding pour le financement des travaux est fini mais vous pouvez encore soutenir la cause juste ici : https://bit.ly/2pVhKjE

 

 

 

 

 


 

Share on Facebook
Please reload

Posts à la une
1/4
Please reload

Posts Récents
Please reload

Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook-Alfredines
  • Instagram-Alfredines
  • Facebook
  • Behance
  • Instagram
  • Linkedin