Le bar à brioches de Julie Borgetto

19/06/2018

Rencontre ensoleillée avec Julie Borgetto, créatrice de Suzanne, le bar à brioches qui fait rêver Lyon.

Suzanne ? Julie ? On est perdues, mais qui es-tu vraiment !?

Je m’appelle Julie Borgetto, c’est moi qui confectionne les brioches du bar à brioches qui porte le nom de Suzanne. C’est une petite référence à la tante de ma grand-mère, une titi parisienne dont l’odeur de ses pâtisseries me reste encore aujourd’hui en mémoire.

 

On comprend mieux ! Quel a été ton parcours jusqu’à aujourd’hui ?

J’ai un parcours un peu atypique. J’ai fait des études de neurosciences et j’ai passé mon CAP Pâtissier/Chocolatier/Glacier/Confiseur en même temps. Finalement j’ai travaillé pendant 10 ans dans la recherche dans le domaine de la santé. Mais l’idée de créer un projet culinaire continuait à tourner en arrière-plan. J’attendais le déclic, la bonne idée pour me lancer. C’est comme ça que le 9 avril 2018 j’ai ouvert Suzanne, le bar à brioches au sein de l’incubateur La Cuisign.

 

Mais un bar à brioches c’est quoi exactement ?

Je veux faire de cet endroit la caverne d’AliBaba de la brioche feuilletée. On peut en trouver des petites et des grandes, des salées et des sucrées. Tout le monde peut en trouver une à son goût grâce à la diversité des parfums. Je voulais un endroit chaleureux et doux où il fait bon rester pour la dégustation.

 

Parle-nous de ces goûts !

Tout peut exister ! Ma principale contrainte est la consistance de la garniture qui ne peut pas être humide. En sucré on peut trouver M&M’s, Chocolat-fève de tonka, Citron Combava, Pralines (à Lyon c’est obligé !), Pistache-cranberries,... La première salée que j’ai créée est une recette inspirée de mon sud natal : olives et anchois comme la fougasse ! Mais il en existe aussi à la tomate séchée, fourme d’Ambert-noix, jambon-fromage ou encore saumon-crème de wasabi citronnée. Je trouve souvent mes idées de recettes la nuit !

 

À quoi ressemble la journée type d’une créatrice de brioches ?

Je me lève vers 4h30 pour être en cuisine à 5h et préparer les brioches. Toutes les brioches sont du jour ! À 8h je fais mes livraisons et je prépare la vitrine. A 11h30 j’ouvre la boutique et je profite du calme du début d'après-midi pour préparer ma pâte pour le lendemain et la laisser reposer.

 

Où peut-on trouver toutes ces petites merveilles ?
Pour l’instant je suis à la Cuisign dans le septième arrondissement de Lyon mais je suis à la recherche d’un local pour ouvrir une petite boutique dans le centre de Lyon très bientôt. Des entreprises me passent régulièrement commande pour agrémenter leurs réunions de gourmandises et je tiens des stands dans certains événements lyonnais. À terme, je rêve qu’on puisse aussi trouver mes brioches dans mon Sud natal !

 

Les Alfredines adorent :

L’accent chantant et la gentillesse de Julie accompagnent ces petites bouchées légères et parfumées. On passe longtemps pour réussir à se décider sur quel parfum choisir et on finit par toutes les dévorer !

 

 

 

 


 

Share on Facebook
Please reload

Posts à la une
1/4
Please reload

Posts Récents
Please reload

Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook-Alfredines
  • Instagram-Alfredines
  • Facebook
  • Behance
  • Instagram
  • Linkedin