• lesalfredines

Paris, une ville comme les autres ?

Pourquoi cet article ?


Vendredi 8 avril, nous avons organisé le vernissage lyonnais de l’exposition du photographe EriicJii dont nous admirons beaucoup le travail. Après une première exposition organisée à Paris en octobre 2021, celle-ci est devenue itinérante et s’est déplacée vers le sud pour fêter ce printemps 2022.

Cette exposition porte le doux nom de « Paris est une ville comme les autres » et nous sommes ravies d’avoir pu la présenter dans la ville où tout a commencé.


Photographies de l'expo « Paris est une ville comme les autres » de EriicJii

 

De Lyon à Paris


Parce que Paris n’est pas vraiment une ville comme les autres pour Les Alfredines. Début 2020, alors que nous étions à Lyon depuis deux ans, que nous avions un joli réseau, nos ami·e·s, notre vie et notre quotidien, nous avons décidé de tout bousculer pour déménager à Paris. Quelle surprenante idée pensez-vous ! Tout comme ce cher Alfred, nous n’aimons pas nous reposer sur nos lauriers, et nous n’aimons pas la facilité.


Ensuite ?

Quel était l’objectif de cette décision ? Conquérir le monde à coup de typographies et de couleurs bien évidemment (oui oui, c’est possible). Depuis le lancement du studio, la promesse qu’on s’était faite était claire « On commence à Lyon, et dès que ça marche, on continue à Paris ». Croix de bois, croix de fer, si je mens je vais en Enfer,... Et d’ailleurs !


Lorsque nous avons annoncé cette nouvelle à nos proches (et notamment aux lyonnais·e·s), ces dernier·e·s nous ont décrit Paris comme… « L'ENFER » avec un grand E. Pas facile d’oser le changement avec de tels encouragements. Mais vous le savez, Les Alfredines ne reculent devant rien (sont bornées) et n'écoutant que notre courage et notre détermination, nous sommes parties pour Gotham, ville du crime et du métro qui sent le pipi.


gif


Un enrichissement permanent


Aujourd’hui, voilà plus d’un an et demi que nous sommes devenues parisiennes. Malgré notre arrivée à la capitale en pleine pandémie (la bonne idée), c’est un véritable épanouissement professionnel et personnel.

Finalement, il semblerait que ce ne soit pas un hasard que Paris rime avec « Ze-place-to-be ». Nous y avons rencontré des personnes formidables, des ami·e·s, des partenaires, des collègues, des client·e·s… Oh bien sûr, il y a des cons, mais, tenez-vous bien : SPOILER des cons, il y en a partout.

Tant de choses se sont passées en 2 ans à Paris. Petit Alfred a bien grandi. Ces quelques mois, qui ont filé à toute allure, nous ont permis de créer et de réaliser plusieurs de nos objectifs.

  • Nous avons créé nos premiers sweats et nous sommes en train d’imaginer les suivants pour les distribuer au monde entier (nous ne sommes jamais dans l’exagération).

  • Nous avons réussi un crowdfunding à 200%, ce qui nous a permis de créer de toute pièce une exposition et ses deux vernissages.

  • Nous avons conçu une formation avec Fanny de l’agence SousCouverture pour permettre à d’autres d’oser se lancer.

  • Nous avons eu deux incroyables et talentueuses stagiaires, dont nous sommes fières de suivre l’avancement aujourd’hui.

  • Nous sommes passées du coworking à des bureaux fixes, partagés avec des grands fous qui nous inspirent beaucoup et nous emmènent au cinéma à la recherche de Jospin (oui, oui).

  • Nous avons osé un shooting photo dans le thème Alfred Pennyworth grâce à notre chère Aude Labrosse.

  • Nous avons bien avancé sur notre projet de jeu de société (mais chuuut c’est encore un secret).

  • Nous avons réalisé moultes identités visuelles et presque autant de sites webs (car oui, on travaille aussi de temps en temps).


gif


Pourquoi nous aimons Paris ?


→ Parce qu’on aime les musées aussi nombreux que les pigeons et les monuments historiques qui s'alignent au bord de l'eau. Nous aimons toute la culture qu’ils nous offrent et ces temps de visite que nous prenons pour stimuler notre créativité ou nous changer les idées. Nous adorons nous enthousiasmer devant les possibilités infinies d’expositions à voir. Nous aimons même ressentir cette petite déception d’en avoir loupé une car notre liste était trop longue #weirdo.

On adore partager, alors voilà la liste non-exhaustive de nos musées préférés :


→ Parce qu’on aime les nuits qui ne dorment jamais et les bars qui scintillent. Nous aimons les cafés et les terrasses toujours pleines de vie, peu importe la météo. Qu’il pleuve, vente ou neige, les parisien·ne·s sont dehors (car les appartements sont trop petits diront les aigris). Du brunch au dernier verre, il est impossible de ne pas trouver l’endroit parfait pour cette vie à célébrer. Nos coups de cœur à ne pas manquer :

  • Bar à jeux : le meisia, le duchesse, aux dés calés, la revanche, le loufoque, le nid

  • Brunch : Chez Margot, Kafkaf, Café Mirabelle, Café Obrkof, À mon café, Back in black, Les bariolés de Maud

  • Dîner chic : Grand Duc ou le Petit Commines

  • Déjeuner : Bomba, Neko Ramen, Le Sacré-Cœur, Les blouses blanches, Au Pays Tsingtao, Le Pop-up du Label, La Cantine de Siam, l'Impasto, Le Café des Anges


→ Parce qu’on aime que les possibilités soient infinies et que l'infini soit possible. Nous aimons découvrir les lieux insolites de la ville, les nouveaux concepts fous qui inventent le futur. On se passionne pour des boutiques, des tiers-lieux, des librairies, des endroits surprenants faits pour intriguer. Connaissez-vous...

Parce qu’on aime savoir que chaque soir, il est possible de flâner, de voir un spectacle, une pièce de théâtre, du stand-up, un concert, un show d’impro, un vernissage,… On aime pouvoir tout trouver sauf notre chemin.


gif


En résumé…


Les premiers mois parisiens n’ont pas toujours été faciles. Beaucoup de changements, de couvre-feux et de restrictions, un réseau à refaire, une ville entière à appréhender… Il a fallu lutter contre les remarques négatives et les « vous-revenez-quand-vivre-à-Lyon-ils-sont-trop-chiants-les-parisiens », apprendre de nouveaux quartiers, se repérer… Paris devait nous apprivoiser, et l’inverse aussi.


Aujourd’hui, le soleil est bien là et nous sommes sûres de nous, heureuses de ne pas avoir écouté nos peurs, nos angoisses et surtout celles des autres. On aime finalement que cette ville inquiète les moins courageux et stresse les plus grincheux.


Deux ans plus tard, l’exposition photographique d’Eriic Jii n’aurait jamais vu le jour si nous n’étions pas venues. Tout ce que nous venons de vous raconter n’aurait pas eu lieu si nous n’avions pas pris nos petits bagages pour les déposer à la capitale.

Écrivez-nous, venez nous voir, et on vous fera découvrir toute la richesse de cette ville, avec au menu un brunch et de la bonne humeur évidemment.


Alors pourquoi Paris ?


Photographies de l'expo « Paris est une ville comme les autres » de EriicJii